in this section left in this section right Dans cette section
Inscription au bulletin de nouvelles

Déclaration sur la tragédie du pensionnat à Kamloops

06/02/21

Alors que nous débutons le mois national de l’histoire autochtone, la découverte déchirante de plus de 215 cadavres d’enfants sur le site d’un ancien pensionnat à Kamloops ébranle tous les communautés autochtones et non autochtones. Nous avons toujours su qu’il y avait des décès – les 215 âmes perdues sont un rappel brutal du nombre d’enfants qui ont perdu la vie, du nombre de jeunes gens qui ont été mis de côté par volonté d’assimilation, les parents en attente d’un éventuel retour de leur enfant. 

En ce temps de deuil pour les innocents qui ont perdu la vie, nous nous rappelons que la tragédie des pensionnats n’est pas « de l’histoire ancienne » – c’est un traumatisme actuel, permanent pour les familles et les communautés autochtones. Et elle devrait être un signal d’alarme pour nous tous – un rappel que nous devons créer un avenir différent. Les 94 appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation relève de notre responsabilité collective d’écouter, d’apprendre et d’agir.

Pour tous les enfants qui ont été enlevés. Pour tous ceux qui vivent aujourd’hui avec le traumatisme de leur passé. Pour tous ceux qui ont péri. Pour ces 215 petites âmes. 

 

Kelly Raymond

Directrice générale de la Société de l’aide à l’enfance d’Ottawa