Pourquoi faisons-nous une intervention?

Ce qui justifie une enquête de protection:

Négligence survient lorsqu’un enfant subit des mauvais traitements, devient malade, ou risque de subir des mauvais traitements ou de devenir malade, par suite de l’omission de la personne responsable de surveiller, de protéger ou d’éduquer l’enfant, ou encore d’en prendre soin. Les situations où le besoin de l’enfant d’obtenir des services et traitements médicaux, mentaux, affectifs ou développementaux n’est pas satisfait par le parent ou la personne responsable sont aussi considérées comme étant de la négligence.

Mauvais traitements affectifs surviennent lorsqu’un enfant subit des mauvais traitements affectifs, ou risque de subir des mauvais traitements affectifs, en raison du comportement de la personne responsable, notamment soumettre l’enfant au rejet, à la terreur, à l’isolement, à la menace, au refus d’affection ainsi qu’à la violence au foyer. Cela peut avoir de graves conséquences affectives chez l’enfant : angoisse, dépression, retrait, comportement autodestructeur ou agressif, ou retard développemental.

Mauvais traitements physiques surviennent lorsqu’un enfant subit des mauvais traitements physiques, ou des risques de mauvais traitements, aux mains de son parent ou sa personne responsable (p. ex. enseignant, gardienne, entraîneur). La négligence de la personne responsable, ou son incapacité de protéger l’enfant contre des mauvais traitements physiques, ou des risques de mauvais traitements physiques, sont aussi des motifs d’enquête possible de la SAEO.

Mauvais traitements sexuels surviennent lorsqu’un enfant a été agressé ou exploité sexuellement par son parent ou sa personne responsable, ou risque de l’être. Les situations où la personne responsable est au courant que l’enfant est agressé ou exploité sexuellement, mais qu’elle néglige de le protéger, sont aussi considérées comme étant des mauvais traitements sexuels à l’égard des enfants.